HAPPYLIFESTYLE

#51of365 – Les Feux de l’Amour pour toujours…!

feux de l'amour
#51of365 – Stress de la journée, Victor est en prison!

Étant en congé maternité, je me repose régulièrement devant un rendez-vous qui dure depuis plus de 25 ans en France… Les Feux de L’Amour ! Eh oui, j’assume cette régression totale car cette série est tout simplement fascinante… Vous n’allez peut être pas me croire mais c’est la série la plus longue de l’histoire de la télé mondiale : elle a démarré aux USA en 1973… et certains personnages existent depuis les débuts!

Ma mère regardait Les Feux de l’Amour lorsque j’étais au collège et je suivais alors les histoires trépidantes de la famille Newman : Victoria et Nicolas, les enfants de Nicky et Victor (logique) étaient à l’époque des adolescents boutonneux à qui il arrivait déjà des histoires incroyables de kidnapings et d’amour impossibles…

Processed with VSCOcam with c1 presetAujourd’hui, ils ont grandi, mais ils connaissent des aventures toujours aussi trépidantes! Ce qui me fascine, c’est que 20 ans après j’arrive encore à suivre ce qu’il se passe en regardant un épisode de temps en temps. Comment font-ils pour créer des scénarios qui durent autant et qui recommencent sans arrêt… Certains personnages meurent plusieurs fois et ressuscitent miraculeusement 15 ans après, d’autres se sont mariés et ont divorcés 3 fois avec la même personne, d’autres sont ruinés un jour et richissimes le lendemain. Des constantes à chaque épisodes : le générique avec sa musique dramatique, les flous artistiques, les brushings impéccables des actrices sur-maquillées, les intérieurs américains au gout douteux et les acteurs qui se parlent dos à dos pour que l’on puisse voir les deux visages en interaction, du grand art!

Ce qui est fort c’est qu’à chaque épisode, il semble ne rien se passer, les scènes s’enchainent, mais, vers la fin il y a toujours une scène critique qui fait que l’on a envie de connaitre la suite… De quoi tenir en haleine la ménagère de moins de 50 ans que j’assume être parfois. Depuis quelques années, il y a même quelques scènes coquines qui ne doivent pas déplaire à nos chères retraitées, spectatrices assidues de « The Young and the Restless ».

Processed with VSCOcam with c1 presetCroyez-moi, Geona City, ville imaginaire où se déroule l’action des Feux de l’Amour, a encore de longues années à vivre… Si un jour j’ai la chance d’être à la retraite, je regarderai surement de temps en temps encore… On ne se refait pas!

1 réflexion au sujet de “#51of365 – Les Feux de l’Amour pour toujours…!”

  1. Cool, tu vas avoir plein d’idées de prénoms 😉
    Blague à part, moi en congés mat’, j’étais plus « toute une histoire » et « comment ça va bien »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s